Comment représenter artistiquement l’athlète ?

Je suis loin d’être une experte en arts mais je souhaitais simplement m’étendre un peu sur l’évolution de la représentation artistique des sportifs et sportives. Vous pouvez prendre ce billet comme un prétexte pour mâter des images du calendrier des Dieux du stade, mais j’espère que la réflexion sera tout de même intéressante. D’ailleurs, le croisement entre art et sport, pas dans le sens où les sportifs seraient des artistes mais dans le sens où l’art s’intéresse au sport, est de plus en plus valorisé.

Représenter le corps : des muscles ou de la virilité ?

De tout temps, il a été question de représenter un corps parfait. On a tous en tête les fameuses statues grecques avec des muscles sur-représentés mais des parties génitales plutôt… sous-représentées. Il s’agissait de montrer des hommes au statut de Dieux, de tout-puissants. D’où le besoin du corps parfait, mais avec le moins d’érotisme possible. La statue grecque doit en imposer, susciter l’admiration, mais pas le désir.

Aujourd’hui, on a davantage affaire à une affirmation de virilité. Les athlètes ne sont plus des Dieux. Ce sont des stars, qui peuvent susciter le désir. En témoignent cette publicité pour des sous-vêtements avec Cristiano Ronaldo et cette photo extraite d’un calendrier des Dieux du Stade avec les frères Karabatic (handball).

Concernant les femmes, même si on peut noter de nos jours une exagération des attributs féminins dans la représentation des athlètes féminines – en jouant soit sur les arguments les plus attractifs possibles (et donc flirtant avec le machisme, voire en y plongeant complètement) soit en les intégrant au monde de la mode – on n’a jamais eu le même type d’évolution que pour les hommes. En effet, les représentations d’athlètes féminines étaient moins nombreuses dans l’antiquité grecque mais déjà suggestives sur le fait que les femmes étaient des sportives et non des déesses sans attributs sexuels. 

Représenter la puissance : le geste ou le mouvement ?

« Dans l’idéologie de la Grèce Antique, la supériorité physique et la perfection morale sont deux fondements indissociables. C’est pourquoi dans la sculpture, la statuaire antique, sur les vases, les mosaïques ou encore les fresques murales, il est courant de retrouver nombre de représentations d’athlètes en pleine action. » (source)

athletes-grecs

De plus en plus, avec l’évolution des pratiques artistiques et des techniques, les artistes se sont concentrés sur le mouvement et non sur la pose qui met en valeur le corps de l’athlète, avec en général un cadrage plus général sur le contexte de l’action sportive.

jeu-de-paume

les-coureurs
Robert Delaunay – Les coureurs

« Les avant-gardistes du XXème siècle vont poursuivre dans cette voie tracée par les Impressionnistes en s’intéressant quant à eux au sport par le prisme du mouvement et de la vitesse caractéristiques de cette époque » (source).

Au final, les représentations sportives restent guidées par l’envie de montrer des corps parfaits et de mettre en valeur l’action sportive. En guise de conclusion et d’ouverture, on peut mentionner cette sculpture qui a fait polémique sur le coup de boule de Zidane, en décidant de montrer une autre facette du sport, c’est à dire quand les valeurs s’effondrent.

Zinedine Zidane headbutt head-butt Paris Pompidou Marco Materazzi Statue Sculpture
Adel Abdessemed. Year, 2012
Publicités

Un commentaire

  1. Pour Un Athlète C’est Très Simple, C’est De Ne Pas Être Trop Narcissique Pour Ne Pas Perdre De Toute Sa Réputation, Sinon Pas De Publique Pour Quelqu’un De Trop Timide.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s